Cahier des charges : changer les autres

On a commencé à parler hier du cahier des charges qu’on a pour chacun de nos proches. On a toutes ces attentes envers eux. On voudrait qu’ils changent pour se rapprocher de notre idéal. Et on en fait une condition à notre propre bonheur. C’est particulièrement vrai avec la personne qui partage notre vie, mais ça s’applique à tout notre entourage : nos enfants, notre famille, nos ami.e.s, nos collègues, notre patron.ne…

Et en général, quand on essaie de changer quelqu’un malgré lui, par la contrainte ou le chantage affectif, tout le monde y perd. Soit la personne accepte, mais vous perdez son respect et une relation saine ne peut pas perdurer. Soit elle refuse et la confrontation s’installe. La liberté la plus fondamentale de chacun, c’est d’être ce qu’il.elle choisit et d’en assumer les conséquences.

Si on prend un peu de temps, on se rend vite compte que ça n’a pas de sens, toutes ces attentes. On ne peut pas rendre les gens qu’on aime (ou pas d’ailleurs…) responsables d’assurer notre bonheur. C’est notre job. À nous de décider ce qui est mieux pour nous en fonction des choix des autres.

Si vous vous sentez concerné.e par cette situation, rendez-vous demain pour la suite. Je vous donnerez des pistes pour en sortir.

Si cet article vous a plu, merci de le partager ! Vous pouvez nous suivre sur Facebook ou sur Twitter. Pour être averti(e) de la mise en ligne de nouveaux articles et podcasts, inscrivez-vous à la newsletter. NOUVEAU : le podcast est maintenant disponible également sur la chaîne Youtube.
Portez-vous bien,

One Reply to “Cahier des charges : changer les autres”

  1. […] parle depuis mercredi des cahiers des charges qu’on a pour nos proches. On a essayé de les faire changer (les gens, pas les spécifications…), sans succès. Du coup, on a commencé à prendre conscience des attentes qu’on a pour […]

Laisser un commentaire