Créer un effet de levier

On parle depuis ce week-end d’un nouveau thème : simplifier ses finances pour avoir le choix. Pour débuter, on a vu comment convertir nos dépenses entre temps et argent. Nous avons aussi évoqué comment financer ses projets en réduisant ses dépenses, ainsi que d’autres avantages de faire de réduire un peu son train de vie : être plus libre par rapport à son travail et à son employeur et booster sa sérénité financière. Hier, on s’est débarrassé de la discipline pour faire fonctionner le système en automatisant nos finances. Aujourd’hui, on va utilisé un effet de levier en investissant.

Note : je teste un nouveau rythme de publication. On discute du même thème du samedi au jeudi sur le blog et on clôture par le podcast le vendredi. J’espère que cette nouvelle organisation vous permettra de profiter encore plus de tous les contenus. Dans tous les cas, je suis preneuse de votre avis.

J’ai envie de vous parler de faire faire des petits à son argent. Même si :

  • je ne suis pas spécialiste du sujet. Mais alors pas du tout…
  • les taux de rémunération des comptes sont très bas, pour le moment et ça risque de durer
  • je ne vous conseille ni de prendre des risques avec vos économies, ni de vendre votre grand-mère pour gagner 3 sous

Ceci étant dit, il me semble que ça complète bien le sujet de cette semaine. Et même si les taux restent bas, c’est toujours ça de gagner. Il y a aussi d’autres façons d’investir avec des retours sur investissement plus intéressants. On peut par exemple installer une batterie de panneaux photovoltaïques sur le toit et vendre l’électricité à ERDF. Si on évite les marchands de rêves, on peut avoir une installation très rentable. Ici c’est « M. Ernilie » qui a étudié ça (toutes les infos sur forum-photovoltaique.fr). Il y a certainement plus d’autres investissements éthiques et financièrement intéressant.

J’insiste un peu sur l’éthique, parce que c’est important pour moi. Genre, je ne me vois pas investir dans une boîte qui fait trimer des enfants ou qui exploitent des travailleurs à 10€ par mois. J’essaie donc de faire attention à qui je finance avec mon argent – encore une fois sans être une spécialiste. Si vous avez des idées ou des ressources sur le sujet, ça m’intéresse beaucoup…

Un autre levier possible pour faire grandir votre épargne, c’est d’augmenter graduellement la somme que vous mettez de côté. Par exemple, vous pouvez décider d’épargner progressivement chaque semaine : 1€ la première semaine, 2€ la suivante, 3€ la troisième semaine… Au bout d’un an (52 semaines), vous aurez cumulé 1378€ ! C’est indolore au début et on s’habitue au fur et à mesure. C’est plus facile que 120€ par mois d’un coup, pour un résultat encore meilleur !

On se retrouve demain sur le podcast pour terminer la discussion sur ce thème. Et dès samedi ici pour un tout nouveau sujet.

Si cet article vous a plu, merci de le partager ! Vous pouvez nous suivre sur Facebook ou sur Twitter. Pour être averti(e) de la mise en ligne de nouveaux articles et podcasts, inscrivez-vous à la newsletter. NOUVEAU : le podcast est maintenant disponible également sur la chaîne Youtube.
Portez-vous bien,

Laisser un commentaire