Et mes listes de tâches dans tout ça ???

On aborde depuis mercredi un nouveau thème : nos listes de tâches qui ne cessent de s’allonger. Or notre temps, lui, n’est pas extensible. Pour créer la vis dont nous rêvons, il faut donc réorganiser notre emploi du temps en respectant quelques lignes directrices. C’est bien beau tout ça, mais par quelle magie mon emploi du temps va-t-il réduire ma liste de tâches ?

C’est très simple. Quand on bloque du temps pour nos différentes activités, on a juste besoin de savoir quelle est l’action suivante à mener sur chacune d’elle. Ça marche particulièrement bien avec les projets. Comme on sait qu’on va travailler dessus régulièrement, il n’est plus nécessaire de faire un plan d’action en 50 étapes pour se motiver (ou se décourager…) et se mettre la pression.

Le temps réservé dans l’emploi du temps évacue ce stress. Comme vous y passez du temps, les choses avancent. Et surtout, quand le créneau alloué est terminé, vous pouvez passer à autre chose sans culpabilité. Vous avez fait le job.

Je vous conseille simplement, à la fin de chaque créneau, de prendre un moment pour déterminer quelle sera la prochaine action à mener lors du créneau suivant pour le même projet. Comme ça, vous pourrez vous y plonger directement à ce moment-là, sans passer de précieuses minutes à vous demander où vous vous en étiez arrêté. Et puis, surtout, vous engager votre cerveau à y penser en mode diffus en attendant. Cette méthode est très efficace quand il s’agit de trouver de nouvelles idées ou des solutions aux problèmes sur lesquels vous butez.

Pour les tâches répétitives, ménagères par exemple, on peut également alléger considérablement sa liste en les ritualisant. Si on institue que l’arrosage des plantes fera partie du rituel du mercredi soir, on a plus besoin d’en faire une tâche. On peut ainsi regrouper des tâches de même nature.

J’ai, par exemple, la chance de ne pas travailler le mercredi après-midi. Du coup, je consacre une (petite) partie de ce créneau pour : arroser les plantes donc ;), faire les comptes, traiter et ranger les papiers (comme je le fais régulièrement, ça prend remarquablement peu de temps), laver-étendre-plier-ranger le linge, ranger la maison. Ça devient juste une habitude et ça prend beaucoup moins de place dans la tête que l’accumulation de tâches.

La discussion continue demain et sur le podcast de mardi.

Si cet article vous a plu, merci de le partager ! Vous pouvez nous suivre sur Facebook ou sur Twitter. Pour être averti(e) de la mise en ligne de nouveaux articles et podcasts, inscrivez-vous à la newsletter. NOUVEAU : le podcast est maintenant disponible également sur la chaîne Youtube.
Portez-vous bien,

Laisser un commentaire