Expérimenter sa vie choisie : faire des hypothèses

Le thème de cette semaine est : expérimenter sa vie choisie. Je vous embarque dans une démarche scientifique pour valider les hypothèses que vous avez faites en imaginant votre vie rêvée. Hier, nous avons vu que cette méthode permet de vaincre la peur de l’échec. Aujourd’hui, on revient sur cette notion d’hypothèse.

Quand on imagine notre vie rêvée, on fait l’hypothèse qu’elle nous plaira. Mais, en fait, on n’a aucune garantie. En effet, il arrive que, lorsqu’on arrive au but qu’on s’était fixé, le résultat ne nous plaise pas autant que prévu. Rien n’est plus déprimant que d’avoir fait de grands efforts pour « rien ». Ce rien est forcément exagéré, car on a forcément appris pendant le processus. Et la sérendipité a peut-être apporté des fruits inattendus… Mais, pour éviter cette situation, je vous invite à tester ce qui peut l’être.

Par exemple, si vous souhaitez changer de boulot pour celui dont vous rêvez depuis que vous êtes enfant, il peut être intéressant de trouver un stage sur votre temps libre avant de vous lancer dans un processus de formation et de recherche d’emploi qui peut prendre plusieurs années.

Se remettre en tête que nos objectifs et nos rêves ne sont que des hypothèses, c’est accepter que ce sont des paris sur l’avenir en quelque sorte. Valider leur pertinence par une démarche d’expérimentation vous permet de vous assurer que les efforts que vous déployez pour atteindre votre vie choisie ne seront pas en vain.

On continue à dérouler la démarche scientifique d’expérimentation dans le billet de demain. Côté podcast, l’épisode de vendredi reviendra sur le même thème.

Si cet article vous a plu, merci de le partager ! Vous pouvez nous suivre sur Facebook ou sur Twitter. Pour être averti(e) de la mise en ligne de nouveaux articles et podcasts, inscrivez-vous à la newsletter. NOUVEAU : le podcast est maintenant disponible également sur la chaîne Youtube.
Portez-vous bien,

Laisser un commentaire