Expérimenter sa vie choisie : mener ses tests

Le thème de cette semaine est : expérimenter sa vie choisie. Je vous embarque dans une démarche scientifique pour valider les hypothèses que vous avez faites en imaginant votre vie rêvée. Nous avons vu que cette méthode permet de vaincre la peur de l’échec. On est également revenu sur cette notion d’hypothèse. Hier, on a construit un plan d’expérimentation. Aujourd’hui, on passe à la phase d’expérimentation à proprement parler.

On a déjà vu que l’idée, c’est de mettre en œuvre ce dont vous rêvez, mais à petite échelle. Ce n’est pas une excuse pour faire les choses à moitié. Si vous n’y mettez pas le meilleur de vous même, les résultats de votre test ne refléteront pas ce que vous pouvez atteindre une fois que vous ferez les choses « en vrai ». Vous risquez donc d’en tirer des conclusions qui ne seront pas pertinentes sur la validité de votre projet.

Il est très important de documenter au fur et à mesure les paramètres de votre essai. En premier lieu, ce que vous pouvez mesurer. Mais aussi comment vous ressentez l’ensemble, si tout cela est en adéquation avec vos valeurs. Tenir un journal de bord pendant cette période peut être un outil particulièrement efficace. Il vous permettra par la suite de prendre des décisions éclairées.

Un sentiment de malaise en particulier doit éveiller votre intérêt. Il indique une dissonance entre la réalité et vos valeurs. Il faut impérativement mettre le doigt sur ce qui vous met mal à l’aise pour vérifier si c’est quelque chose qui risque de persister à l’échelle de la « vraie vie » ou une circonstance particulière au test.

On continue à dérouler la démarche scientifique d’expérimentation dans le billet de demain. Côté podcast, l’épisode de vendredi reviendra sur le même thème.

Si cet article vous a plu, merci de le partager ! Vous pouvez nous suivre sur Facebook ou sur Twitter. Pour être averti(e) de la mise en ligne de nouveaux articles et podcasts, inscrivez-vous à la newsletter. NOUVEAU : le podcast est maintenant disponible également sur la chaîne Youtube.
Portez-vous bien,

Laisser un commentaire