Faire moins : être occupé.e pour se sentir important.e

Une nouvelle semaine démarre sur le blog, avec un tout nouveau thème : faire moins. Je l’écris au moins autant pour moi que pour vous (ça m’arrive souvent), parce ce que c’est un combat de chaque instant pour moi.

Ma tendance naturelle, c’est l’optimisation de l’organisation. Ce sont les 3 minutes gagnées en faisant 3 choses en même temps : brûler le repas, se couper en épluchant les légumes et crier après les enfants… Je crois que je ne suis pas la seule.

Il y a plein de raisons pour cela. La vie est courte et on veut profiter de chaque instant. En hésitant à dire « non », en voulant faire plaisir, on prend plus d’engagements que ce qu’on est capable de faire. On a tant d’envies et si peu de temps libre. C’est plus facile de faire des trucs que de se poser des questions sur le sens de toute cette agitation. Et quand on s’arrête un moment, on se retrouve seul.e avec ses pensées et c’est loin d’être confortable. En tout cas de notre point de vue d’occidental.e.

Et puis, quand on court dans tous les sens, on se donne l’impression d’être important. On a en tête l’image du jeune cadre dynamique qui incarne le succès et qui n’a le temps de rien. Et en rivalisant d’occupation, on pense s’approcher de succès.

Y a-t-il dans cet inventaire à la Prévert, des comportements qui vous parle ? Des tendances dans lesquelles vous vous reconnaissez ?

Cette semaine, je vous propose l’ambition programme de désapprendre la frénésie, de retrouver le plaisir du temps qui passe, de vous sentir vivre. On se retrouve donc demain pour continuer la discussion.

Si cet article vous a plu, merci de le partager ! Vous pouvez nous suivre sur Facebook ou sur Twitter. Pour être averti(e) de la mise en ligne de nouveaux articles et podcasts, inscrivez-vous à la newsletter. NOUVEAU : le podcast est maintenant disponible également sur la chaîne Youtube.
Portez-vous bien,

5 Replies to “Faire moins : être occupé.e pour se sentir important.e”

  1. […] c’est un combat de chaque instant pour moi. Hier, on a parlé de la tentation d’être occupé.e pour se sentir important.e. Aujourd’hui, on va analyser ce qui nous […]

  2. […] un combat de chaque instant pour moi. On a commencé par parler de la tentation d’être occupé.e pour se sentir important.e. Hier, on a pris conscience de ce qui nous occupe vraiment. Aujourd’hui, on se concentre sur […]

  3. […] un combat de chaque instant pour moi. On a commencé par parler de la tentation d’être occupé.e pour se sentir important.e et on a pris conscience de ce qui nous occupe vraiment. Hier, on a utilisé ces infos pour se […]

  4. […] un combat de chaque instant pour moi. On a commencé par parler de la tentation d’être occupé.e pour se sentir important.e et on a pris conscience de ce qui nous occupe vraiment. On a utilisé ces infos pour se concentrer […]

  5. […] un combat de chaque instant pour moi. On a commencé par parler de la tentation d’être occupé.e pour se sentir important.e et on a pris conscience de ce qui nous occupe vraiment. On a utilisé ces infos pour se concentrer […]

Laisser un commentaire