prendre conscience de nos cahiers des charges

On parle depuis mercredi des cahiers des charges qu’on a pour nos proches. On a essayé de les faire changer (les gens, pas les spécifications…), sans succès. Aujourd’hui je vous propose une première étape pour sortir de cette situation qui peut paraître sans issue : commencer par prendre conscience de nos attentes.

En fait, le plus souvent, on ne se rend tout simplement pas compte qu’on a ces « cahiers des charges » mentaux pour les gens qui sont significatifs dans notre vie. Pour avancer dans nos relations, il ne faut pas seulement réaliser qu’ils existent. Il faut aussi les explorer, les comprendre en se posant les questions suivantes :

  • Pour qui ai-je un cahier des charges ? Mes enfants ? Tous ? Mon conjoint ? Mes parents ? Mes frères et sœurs ? Mes ami.e.s ? Mes collègues ? Mon boss ? Mon épagneul breton ?
  • Qu’est-ce que j’attends de chacun d’eux individuellement ?
  • Quelles pensées sont attachées à chacune de ces attentes ? Quel jugement sur la personne concernée ?
  • Quelles émotions se déclenchent en moi quand la personne déroge à mon cahier des charges ?

J’insiste sur les pensées et les émotions et on va y revenir souvent à l’avenir. Pour atteindre la vie que l’on a choisie, il est indispensable de comprendre ses pensées et comment elles se traduisent dans nos émotions.

On parlera demain de la deuxième étape de ce processus. D’ici là, n’hésitez pas à mettre déjà en pratique ce qu’on vient de voir.

Si cet article vous a plu, merci de le partager ! Vous pouvez nous suivre sur Facebook ou sur Twitter. Pour être averti(e) de la mise en ligne de nouveaux articles et podcasts, inscrivez-vous à la newsletter. NOUVEAU : le podcast est maintenant disponible également sur la chaîne Youtube.
Portez-vous bien,

Laisser un commentaire