Se libérer du reste

On parle depuis mercredi de nos listes de tâches qui ne cessent de s’allonger. Or notre temps, lui, n’est pas extensible. Pour créer la vis dont nous rêvons, il faut donc réorganiser notre emploi du temps en respectant quelques lignes directrices. On a vu hier comment cela peut contribuer à réduire considérablement nos listes de tâches.

Une fois que vous avez réorganisé votre emploi du temps selon vos priorités, vous allez vite constater qu’il reste des activités qui ne trouvent pas leur place. Et que ce n’est pas grave. Parce qu’elles ne sont pas aussi importantes que ce à quoi vous avez choisi de vous consacrez. En tout cas pour l’instant. Et que c’est souvent un soulagement de s’autoriser à ne pas les faire.

Cette organisation du temps peut paraître rigide à première vue. Mais elle porte en elle une grande liberté. Celle de choisir consciemment comment et à quoi on dépense notre ressource la plus précieuse, notre temps. Et de se libérer du reste, sans regret et sans culpabilité.

On conclut demain sur ce thème avec le podcast et on se retrouve dès mercredi sur le blog avec un nouveau thème.

Si cet article vous a plu, merci de le partager ! Vous pouvez nous suivre sur Facebook ou sur Twitter. Pour être averti(e) de la mise en ligne de nouveaux articles et podcasts, inscrivez-vous à la newsletter. NOUVEAU : le podcast est maintenant disponible également sur la chaîne Youtube.
Portez-vous bien,

Laisser un commentaire